Présentation

Avant les Travaux
Après les Travaux

L'Installation de Stockage des Déchets non Dangereux (ISDND)

Après avoir été collectées par les services du SICTOM les ordures ménagères non valorisables vont être enfouies dans une Installation de Stockage des Déchets non Dangereux (ISDND). Cette installation située à Saint Just Malmont permet de stocker les déchets ultimes dans des casiers rendus totalement étanches par la superposition de différents matériaux dont une couche de PVC thermo soudé. Conformément au Grenelle de l'environnement, cette étanchéité est renforcée par une protection passive composée d'un mètre d'argile sur le fond et une partie des côtés du casier.

Les jus qui proviennent des déchets et que l'on appelle des lixiviats sont récupérées et stockés dans un bassin puis analysés et transportés ensuite jusqu'à la station d'épuration de Saint Just Malmont afin d'y être traités.

Les casiers ont une durée de vie de 4 ans maximum, et la création des nouveaux casiers demande de lourds investissements à la collectivité.

C'est pour cette raison qu'il est important de diminuer le volume de ses déchets afin de prolonger la durée d'existence des casiers.

Pour l'année 2015 :

Cette année a été marquée par d'importants travaux sur le centre de stockage des déchets non dangereux de St Just Malmont. En effet le SICTOM a du procéder à la réalisation d'un quatrième casier ainsi qu'à une voirie d'accès. Ces travaux qui auront duré 8 mois ont coûté 1,5 millions d'euros TTC. L'impossibilité technique de faire reposer le nouveau casier sur l'ancien a abouti à un surcoût important dû au terrassement et à l'évacutation de 110 000 m3 de remblais. Les matériaux excédentaies ont pu être évacués sur une parcelle à proximité immédiate du centre de stockage en vue d'une mise en culture de cette parcelle par le propriétaire du terrain. Cela a permis de limiter au strict minimum les émissions de CO2 induites par les travaux. En effet l'évacuation des remblais aurait nécessité la circulation de 4000 semi-remorques sur nos routes. Le coût des travaux s'explique également par une plus value concernant la consolidation d'une paroi rocheuse instable qui menaçait de s'effondrer sur le nouveau casier. Une entreprise spécialisée a mis en oeuvre des micro-pieux horizontaux afin de stabiliser le front rocheux.