Colonne à Verre

Localisez les éco-points les plus proches de chez vous !

Retrouvez sur une carte l'ensemble des colonnes à VERRE situées sur le territoire du SICTOM VELAY PILAT

Pour y accéder, cliquez sur le lien suivant :
https://www.google.com/maps/d/edit?mid=zf5Tf-kLvjHg.kGJ6DaQ3ja5Y&usp=sharing

 

 

 

Le recyclage du verre

 

Les enjeux du recyclage

Un enjeu écologique

L'enjeu écologique du recyclage du verre est grand. À l'heure actuelle, le recyclage du verre permet d'éviter la mise en décharge de plus 2 millions de tonnes de verre par an. Il permet d'éviter la mise en décharge ou l'incinération de ces ressources. Les enjeux sont tels qu'il est essentiel pour le citoyen, la collectivité et les verriers d'accroître quantitativement et qualitativement le recyclage du verre. Une plus grande quantité de verre recyclée représente un moindre coût dans la gestion des déchets pour la collectivité...

Un enjeu économique pour les Collectivités Territoriales

Le recyclage du verre d’emballage permet aux collectivités territoriales de financer partiellement le traitement des déchets ménagers. Il s’impose comme LA solution économiquement viable.

Le traitement du verre pour le recyclage

Un premier tri est effectué par le consommateur. On lui demande de ne déposer dans les conteneurs ou les bacs que des emballages en verre.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le verre d'emballage a une composition différente de celle des autres verres, les ampoules électriques, les écrans de télévision ou le verre culinaire, par exemple et que le mélange des différents types de verre rend leur recyclage difficile, voire impossible.

On lui demande aussi de ne pas y mélanger des éléments infusibles : des capsules, des morceaux de porcelaine ou de céramique. Ces produits ne fondent pas dans les fours et on les retrouve inclus dans les nouveaux emballages, ce qui les fragilise et peut conduire à stopper toute une chaîne de production.

 

A son arrivée dans le centre de traitement,  le verre subit toute une série de tri :

-Un tri élimine les métaux ferreux ou non-ferreux (acier, aluminium...).

-Un tri optique au laser identifie et extrait les matériaux infusibles.

-Un soufflage permet d'extraire les éléments légers : les bouchons, le papier.

Le verre est ensuite transformé en calcin, calibré à la demande des verriers pour refaire des emballages en verre.

La seule limite au recyclage du verre est la couleur. En France, la collecte est organisée en mélange et est composée de verre de couleurs différentes : vert, brun, incolore.

 

-Avec ce verre, on ne peut refaire que du verre de couleur.

Un tri complémentaire, le démélange permet de séparer le verre de couleur du verre incolore, ce qui permet la fabrication de nouveaux emballages de teinte claire.

 

Les consignes de tri

Bouteilles, pots, bocaux, flacons !

C’est de nous, premier maillon de la chaîne du recyclage, dont dépend la quantité mais aussi la qualité du verre collecté. En mettant les verres d’emballage utilisés dans les bacs ou conteneurs à verre, nous sommes assurés qu’il sera recyclé à 100 %, et à l’infini. Attention : seuls les verres d'emballage peuvent être recyclés, c'est-à-dire les bouteilles, pots, bocaux, et flacons. Les bocaux avec une monture métallique (type le Parfait) sont également recyclables.

 

ET RIEN D’AUTRE… ATTENTION AUX FAUX-AMIS !

 Le verre culinaire (vaisselles et plats transparents) n'est pas à déposer dans les conteneurs car il s'agit de céramique transparente. Ces objets ont une température de fusion supérieure à celle du verre et détériorent la qualité de production.

  •  Surtout pas de porcelaine, faïence, grès, carrelage, terre, pierres, graviers, ciment, bois, métaux…
  • Ni de verres spéciaux, tels que les verres armés, pare-brise, écrans de télévision, ampoules d’éclairage, lampes, cristal, vaisselle en verre, verre culinaire, verre opaline, miroir et verre non transparent et coloré, vitrocéramique,…

 

 
×